Laboratoires des Cliniques universitaires Saint-Luc

A propos des laboratoires

La Tour des Laboratoires Rosalind E. Franklin

Baptisée Rosalind E. Franklin (du nom de cette biophysicienne britannique qui participa à l'élucidation de la structure de l'ADN au milieu du siècle dernier), la tour des laboratoires dresse ses 12 000 m2 à l'arrière du bâtiment principal des Cliniques. Elle regroupe tous les laboratoires cliniques auparavant dispersés sur le site.

Organisation

La gestion des laboratoires s'effectue selon deux axes: horizontal (ou technique) et vertical (ou biomédical). Ainsi, les laboratoires sont regroupés au sein de plateaux techniques organisés selon une logique essentiellement technique, afin d'optimaliser l'utilisation de l'équipement, la gestion du personnel et tout le fonctionnement de façon plus générale. D'autre part, l'organigramme présente aussi une logique verticale: supervision générale par discipline (microbiologie, hématologie, chimie), consultance auprès des cliniciens, interprétation et validation biomédicale des résultats, mise en place d'études cliniques, etc.

Les aspects techniques de la Tour Franklin

La Tour Rosalind Franklin comporte 8 niveaux qui s'étendent chacun sur 1500 m2. Elle comporte quelques aspects techniques remarquables: sécurisation des accès, contrôle du niveau sonore, surveillance 24h/24 des températures des frigos, congélateurs et chambres froides,...

Le Corelab

Le "Corelab" constitue le coeur de la Tour Rosalind Franklin puisqu'environ 70% du volume total des analyses effectuées dans le bâtiment y sont réalisés.

En savoir plus sur le Corelab



Pour aller plus loin

Le labo s'automatise!

Vous pensez peut-être que les analyses de sang sont faites au microscope par un biologiste. Eh bien non! Une bonne partie de la procédure est réalisée automatiquement. Chaque jour, 5.000 à 6.000 prélèvements de sang ou d’urine arrivent au Laboratoire central automatisé (CoreLab) de Saint-Luc pour y être analysés.

Saint-Luc Magazine n°31 (octobre - novembre 2014)