Laboratoires des Cliniques universitaires Saint-Luc

La Tour des Laboratoires Rosalind E. Franklin

Baptisée Rosalind E. Franklin (du nom de cette biophysicienne britannique qui participa à l'élucidation de la structure de l'ADN au milieu du siècle dernier), la tour des laboratoires dresse ses 12 000 m2 à l'arrière du bâtiment principal des Cliniques. Elle regroupe tous les laboratoires cliniques auparavant dispersés sur le site.

Si un seul mot devait qualifier la Tour Franklin, ce serait ... transversalité. Le bâtiment accueille en effet, en plus de tous les laboratoires de biologie clinique, le Centre de génétique médicale, l'Anatomie pathologique, ainsi que les Banques d'os, de tissus et de sang de cordon. Ce faisant, les responsables des Cliniques ont suivi une dynamique de regroupement par technologie plutôt que par discipline (comme c'était le cas avant).

Un exemple de synergies réussies

Auparavant installés sur quatre sites différents (les Cliniques, l'Ecole de santé publique, la Tour Vésale et la Tour Harvey) alors qu'ils utilisaient des techniques similaires, les laboratoires de toxicologie clinique/ monitoring thérapeutique, de toxicologie industrielle/environnementale et des maladies métaboliques et catécholamines se retrouvent aujourd'hui sur un même plateau. Cela évite la multiplication d'équipements identiques, ainsi qu'une certaine dilution des compétences et permet un plus grand échange de savoir-faire et une rationalisation des coûts.

Six étages tout en technologie et technique

Côté technologique, les salles blanches de la Banque de tissus constituent un bel exemple d'innovation. Utilisées pour la décontamination, la préparation et la conservation des greffons, elles sont conçues de la même manière que celles que l'on trouve dans l'industrie aérospatiale, pharmaceutique ou de composants microélectroniques.

Côté technique, il est intéressant de souligner le contrôle permanent des températures des frigos, congélateurs et chambres froides par une centrale de télémétrie (mesure à distance).
Citons encore une réalisation originale: les faux planchers qui assurent l'étanchéité des sols et abritent notamment les câbles électriques, les conduites de gaz (équipées de détecteurs de fuite), les alimentations informatiques et les gaines de ventilation.

Répondre à toutes les exigences légales de qualité


Ce bâtiment est conçu pour répondre aux exigences légales de qualité (normes ISO, agrément ou accréditation des laboratoires par des organismes officiels). Forts de ces accréditations, les laboratoires de Saint-Luc pourront s'ouvrir davantage vers l'extérieur et offrir leurs services à différents partenaires extérieurs comme les firmes pharmaceutiques par exemple.

Qui est Rosalind Franklin ?

Rosalind E. Franklin est une biophysicienne britannique qui participa à l'élucidation de la structure de l'acide désoxyribonucléique (ADN) au milieu du siècle dernier. Décédée prématurément à l'âge de 38 ans, son nom a été oublié lors de la remise du prix Nobel récompensant cette découverte quatre ans après son décès. Le choix de son nom peut être considéré comme un hommage à titre posthume...