Vous êtes ici: >> Professionnels >> Actualités >> Luc@rne

N°12 - Novembre 2014 - Retour au sommaire

Echos de vos représentants

Echos de vos représentants

Régulièrement, la Direction médicale des Cliniques Saint-Luc et des représentants des médecins généralistes se réunissent pour améliorer leurs collaborations. Voici les derniers points abordés et les décisions prises lors de ces concertations.

Laboratoires cliniques (Pr Michel Delmée et Catherine Fillée)

  • Le Département des laboratoires cliniques comprend cinq services : Biochimie, Microbiologie, Hématologie, Anatomie pathologique et Génétique.

  • Catherine Fillée (coordination médicale) réalise actuellement une thèse sur le « juste prescrire ».

  • Possibilité de rajouter des examens a posteriori selon les limites de temps. Des algorithmes automatiques sont utilisés pour des examens complémentaires en fonction des résultats.

  • Les généralistes ne reçoivent pas toujours une copie papier des biopsies réalisées chez les patients vus à Saint-Luc. Cela provient du fait que la demande d’envoi d’une copie n’est pas toujours notée ou notable (notamment aux Urgences). Les représentants des médecins généralistes ont marqué le souhait qu’une copie de la biopsie soit automatiquement annexée aux courriers leur étant adressés pour les patients vus aux Urgences et en consultation ainsi que le dernier item testé pour les patients hospitalisés. Cependant, plusieurs difficultés techniques demeurent :

    • Consultation : difficulté de savoir qu’un médecin généraliste est lié à un patient.

    • Urgences : il n’est pas possible d’encoder le généraliste pour les urgentistes.

    • Laboratoires sont difficilement joignables par téléphone.

    • Impossibilité de rajouter une demande par Internet.

    • Pas de locaux suffisamment spacieux pour les nombreux prélèvements.

    Des solutions sont en cours d'élaboration avec les différents services impliqués.

  • Conclusion : une deuxième réunion sera organisée avec le Département des laboratoires et le Département informatique pour assurer le suivi des questions posées.

Sylvain Bayet