Vous êtes ici: >> Professionnels >> Actualités >> Luc@rne

N°5 - Septembre 2013 - Retour au sommaire

21ème Journée de cardiologie pour les médecins généralistes

Le 5 octobre prochain aura lieu la 21ème Journée de cardiologie pour les médecins généralistes, organisée par le Service de pathologie cardiovasculaire des Cliniques Saint-Luc. Le Pr Agnès Pasquet nous explique les objectifs de cette journée et la thématique principale du congrès : le diabète.

Quels sont les objectifs de la journée de cardiologie ?

A l’origine, cet événement a été fondé par le Pr Jean-Marie Detry, l’ancien chef du Service de cardiologie, en 1986. Dans les années 2000, la journée est devenue annuelle et l’année dernière, nous avons célébré la 20e édition. Depuis sa création, la Journée de cardiologie poursuit des objectifs d’information et de formation à destination des médecins généralistes.

Ces derniers participent aussi à l’organisation.

C’est exact. Des médecins généralistes sont directement impliqués dans l’organisation de l’évènement via l’ECU (la commission d’enseignement continu universitaire de l’UCL). Concrètement, ils participent à l’élaboration du programme et certains font office de modérateurs lors des exposés. Par ailleurs, depuis quelques années, nous essayons de rendre les sessions plus participatives, via des tables rondes, des quiz et la possibilité d’interviewer les orateurs.

Le diabète est le thème central de la journée. Pourquoi ?

Pour chaque journée de cardiologie, nous privilégions un thème ayant un rapport avec la cardiologie et auquel les médecins généralistes sont confrontés dans leur pratique quotidienne. Vu sa prévalence au niveau de la population belge et le fait qu’il constitue un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires, le diabète rentre clairement dans cette catégorie. Il est une réalité de tous les jours pour les médecins généralistes.

Pouvez-vous nous parler du programme ?

L’un des exposés sera consacré aux nouveaux traitements en matière de diabète. En effet, une nouvelle classe de médicaments est apparue ces dernières années. Autre point prévu, le syndrome coronarien aigu qui reste une grande cause de mortalité chez les patients. D’une manière générale, les exposés se consacrent au dépistage et à l’identification de certains problèmes cardiaques, ainsi qu’à leur traitement. Nous souhaitons également informer sur le trajet des soins en hospitalisation, les raisons qui poussent à opter pour tel ou tel type d’intervention, de revalidation, etc. Dernier point prévu et non des moindres : les conséquences du diabète sur la vie de tous les jours du patient. Par exemple, l’un des exposés est intitulé « permis de conduire et diabète ».

Consultez le programme de la 21ème Journée de cardiologie pour les médecins généralistes.

Sylvain Bayet