Unité d'endocrinologie pédiatrique

Présentation

L'unité d'endocrinologie pédiatrique a pour mission de prendre en charge les enfants et adolescents souffrant de problèmes hormonaux, métaboliques et nutritionnels.

L'activité clinique de l'unité est principalement ambulatoire et comprend +- 3000 consultations par an. Les hospitalisations (+- 50 par an) concernent les enfants et adolescents diabétiques, ou ceux atteints d'insuffisances hormonales multiples secondaires à des pathologies tumorales.

L'unité d'endocrinologie pédiatrique, avec la collaboration des autres services du département de pédiatrie, a développé des cliniques spécialisées dans les domaines suivants:

  • La croissance et la puberté, tels que petites et grandes tailles, retards et précocités pubertaires
  • Les pathologies de la nutrition: obésité, et dyslipidémies en collaboration avec, le service diététique, et l'Unité de psychopathologie infantile).
  • La prise en charge pluri-disciplinaire des enfants atteints du syndrome de Prader-Willi, caractérisés par une obésité, une petite taille, une hyperphagie et des difficultés motrices
  • Les pathologies métaboliques: diabètes sucrés, avec promotion de l'autonomie thérapeutique via l'éducation. L'unité est un des 3 centres francophones du pays qui possède une convention avec l'I.N.A.M.I pour la rééducation des enfants et adolescents diabétiques. L'équipe de diabétologie est constituée d'un diabétologue pédiatre, un infirmier en éducation, une diététicienne, une psychologue. La convention prend en charge également les enfants et adolescents diabétqiues traités par pompes à insuline et est la première de la communauté francophone du pays.
  • Les pathologies thyroïdiennes congénitales et acquises
  • Les pathologies surrénaliennes et ambiguïtés sexuelles (en collaboration avec l'Unité d'urologie pédiatrique).
  • La prise en charge des enfants et adolescents avec séquelles endocrinologiques après traitement de pathologies tumorales (en collaboration avec les services d'oncologie pédiatrique et de neuropédiatrie).
  • Les pathologies du calcium et du phosphore, tels que certaines formes héréditaires de rachitisme (en collaboration avec la néphrologie pédiatrique).
  • La prise en charge des enfants avec hypoglycémies et en particulier des nourrissons atteints d'hypoglycémies persistantes dues à un hyperinsulinisme néonatal en collaboration avec le Service de neuropédiatrie.