Service de gynécologie et d'andrologie

Fertilité et hypnose

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’état d’hypnose est un état de la conscience qui est physiologique et naturel. C’est un processus mental qui sert à protéger la personne.

Chacun et chacune, nous avons déjà fait l’expérience de nous retrouver en état d’hypnose de manière tout-à-fait spontanée : quand nous conduisons notre voiture sur un trajet que nous connaissons bien…Nous arrivons à destination sans vraiment nous rappeler de ce que nous avons rencontré sur notre chemin. Or, nous n’avons pas fait d’accident…

Nous avons pu dissocier notre esprit conscient (qui conduit la voiture sans faire d’accident) de notre partie inconsciente (qui nous a fait penser à d’autres choses et qui nous a fait paraître le temps plus court).

Avec l’hypnose, le soignant permet à la personne de rentrer dans cet état de conscience particulier, peu importe le moment ou l’endroit où elle se trouve.

En quoi l’hypnose peut-elle m’aider dans mes traitements de procréation médicalement assistée pour aboutir à mon projet de grossesse ?

2. L’hypnose permet à la personne « s’évader en pensée » de l’endroit où elle est réellement et de se focaliser sur quelque-chose d’agréable (un lieu, un événement, un souvenir,…) qui est un endroit de confort et de sécurité pour elle.

Cela apporte une sensation agréable à la personne dans un moment qui aurait pu lui faire peur ou être plus sensible.

La personne est ainsi plus détendue et les actes médicaux paraissent moins lourds.

L’hypnose peut être bénéfique lors des traitements de fertilité.

Elle est utilisée par exemple pour la ponction d’ovocytes permettant d’une part une réduction des produits anesthésiants en apportant à la patiente un état de confort et d’autre part une récupération plus rapide.

Certaines observations scientifiques sont également en faveur de l’application de l’hypnose lors de ces traitements. En effet, une étude parue dans la revue médicale « Fertility Sterility » démontre un meilleur taux d’implantation des embryons chez les patientes ayant recours à l’hypnose lors de leur transfert d’embryon(s) versus une population n’ayant pas recours à cette technique (taux d’implantation par patiente de 28% versus 14% et de grossesse de 58,4% vs 30,2%).

On explique cela par une diminution du stress au moment du transfert avec pour conséquence une réduction de l’activité utérine.

L’hypnose peut également être pratiquée lors des inséminations intra-utérines ou d’examens diagnostiques en matière de fertilité.

Référence: Levitas E et al. Impact of hypnosis during embryo transfer on the outcome of in vitro fertilization-embryo transfer: a case-control study. Fertility Sterility May 2006; vol.85 (5), 1404-8.