Service de gynécologie et d'andrologie

Recherche

Liste des études en cours

La liste complète des recherches en cours est disponible sur le site internet de la Faculté de Médecine de l'UCL.

Recherche en reproduction humaine

La recherche est focalisée sur quatre domaines essentiels:

1. L'Endométriose

L'endométriose et les mécanismes qui induisent cette pathologie, afin d'éviter cette croissance et cette prévalence de la maladie chez les jeunes filles en Belgique.

2. Les fibromes utérins en vue de développer de nouveaux traitements médicamenteux

3. La cryopréservation ovarienne

Les travaux du laboratoire de recherche débutés en 1985 ont fait l'objet de plus de 100 publications originales sur l'infertilité. Des compétences successives en histologie, morphométrie, immunohistologie et biologie moléculaire y ont été acquises grâce à des financements FNRS-Télévie, Fondation Saint-Luc et Fondation contre le cancer et à des mécénats privés (Baron Albert Frère et Comte Philippe de Spoelberch).

En 1995, un projet sur la cryopréservation de tissu ovarien a débuté après approbation du Comité d'éthique de l'UCL.

Un protocole de congélation du tissu ovarien a été mis au point en collaboration avec l'équipe du Prof. Smith (Follicle Development Unit, VUB) et une banque de tissu ovarien a été créée en 1996.

Après avoir publié les indications de la cryopréservation ovarienne, les travaux de laboratoire, financés par un crédit FNRS, ont mené au développement d'un modèle d'hétérogreffe de tissu ovarien humain chez la souris et permis la caractérisation de l'expression du TGF-alpha, de l'EGF et des récepteurs, des récepteurs pour l'IGF-1 et le TGF-beta dans les follicules ovariens avant et après cryopréservation.

En vue d'une application clinique directe, une méthode d'isolement et de récupération folliculaire ainsi qu'un protocole de congélation de l'ovaire entier ont été mis au point. Finalement, l'autogreffe de tissu ovarien cryopréservé chez une patiente traitée pour un lymphome hodgkinien après sa guérison a abouti à la première naissance issue d'une transplantation orthotopique de tissu ovarien.

Ce succès constitue une avancée scientifique porteuse d'espoir pour les patientes cancéreuses devant bénéficier de traitement gonadotoxiques.

En savoir plus

4. La cryopréservation de tissu testiculaire prépubère

Le principe de congélation des gamètes avant traitement gonadotoxique (chimiothérapique ou radithérapique) est déjà d'application courante chez l'homme adulte (congélation du sperme). Toutefois pour les garçons prépubères chez qui des spermatozoïdes ne sont pas encore produits, la seule option est la cryopréservation de tissu testiculaire prépubère.

Après dévelppement de protocoles de congélation de ce tissu grâce au soutien du FNRS)Télévie, les CUSL ont été l’un des premiers centres à créer une banque de tissu testiculaire pour les garçons prépubères en 2005 après approbation du comité d’éthique.

Différents projets de recherche sur les méthodes de restauration de la fertilité à partir du tissu cryopréservé ont ensuite été soutenus par le FNRS-Télévie, la Fondation Saint-Luc, la Fondation Salus Sanguinis et des mécènes privés (Comte de Spoelberch). Ces recherches ont permis de créer des modèles d’étude en laboratoire pour développer des méthodes optimales de transplantation du tissu après décongélation et de maturation in vitro de ce tissu décongelé en vue d’une application clinique ultérieure.

Pour plus d'informations, visitez notre page "Préservation de la fertilité"

Oncologie

Cancer du sein

Les membres de la Clinique du sein participent à de nombreux protocoles d'études : études avec un promoteur industriel et études académiques sous la direction du Professeur F. Duhoux, oncologue.

Sur le plan chirurgical, le Pr. M. Berlière et le Dr A. Gerday ont étudié les bénéfices de l'hypnosédation en chirurgie oncologique mammaire. Vu les résultats très encourageants de cette étude, elles ont initié -en collaboration avec le service d'anesthésiologie (Pr. C. Watremez, Pr. F. Roelants) - une nouvelle étude comparant l'anesthésie générale, l'hypnosédation et la préparation à la chirurgie par des techniques d'hypnorelaxation (réalité virtuelle).

Les objectifs sont à la fois l'étude de différents paramètres cliniques, l'impact sur les autres modalités thérapeutiques du cancer du sein et l'étude de différents paramètres de l'immunité des patientes.

Cette étude est réalisée grâce à un grant obtenu auprès de la Fondation Roi Baudouin.

Cette technique est étudiée plus largement, de même que certaines autres approches visant à améliorer la qualité de vie et les résultats lors des traitements du cancer du sein.

En savoir plus

Vous trouverez plus d'informations à propos du cancer du sein sur le site de l'Institut Roi Albert II.

A cela, il faut ajouter des collaborations avec des industries de laser et d'endoscopie, collaborations qui permettent de mettre au point de nouvelles techniques endoscopiques, dont certaines font l'objet de brevets.