Service de neurologie

Artériographie cérébrale

Pourquoi réaliser un tel examen? Cet examen permet de visualiser par radiographie les artères et les veines du cerveau en y injectant un produit de contraste à base d'iode. Il peut ainsi montrer des occlusions artérielles ou veineuses, des malformations vasculaires congénitales (angiomes), ou des déformations de la paroi artérielle (anévrysmes).

Brève description de la procédure: Après une anesthésie locale au niveau du pli de l'aine, un cathéter (sonde) est introduit dans l'artère fémorale et remonté ensuite, sous contrôle radiologique, jusque dans les carotides et dans les artères cérébrales. Un produit de contraste est alors injecté qui permet de visualiser les artères cérébrales.

Comment se préparer à l'examen? Des tests de coagulation sont réalisés auparavant. L'examen requiert une hospitalisation d'un minimum de 24 heures et l'arrêt du traitement antiagrégant 5 jours avant la procédure.

Durée de l'examen:Cet examen est généralement réalisé en 1 à 2 heures.

Quels sont les inconvénients? Au moment de l'injection, vous pouvez ressentir une sensation de chaleur dans la tête. Des réactions allergiques au produit de contraste iodé sont possibles mais rares.

Quels sont les risques potentiels liés à l'examen? Un spasme des artères cérébrales, ou une embolie (obstruction brusque d'un vaisseau sanguin par un caillot de sang, par exemple) à partir d'une plaque d'artériosclérose (durcissement d'une ou plusieurs artères), peuvent survenir durant l'artériographie; ce risque est faible (< 1% des artériographies). Il pourrait dès lors y avoir aggravation transitoire, ou même persistante, des symptômes neurologique.

Quelles sont les recommandations particulières qui peuvent être faites? Après un tel examen, il est nécessaire de rester allongé au lit pendant 24 heures avec un pansement compressif sur l'artère fémorale qui a été ponctionnée. Les médicaments antiagrégants et anticoagulants peuvent être suspendus pendant un certain temps.