Service de pathologies cardio-vasculaires intensives

Le respirateur artificiel

Les patients qui arrivent aux soins intensifs, endormis, seront aidés pour respirer par un respirateur.

Celui-ci remplace le travail des poumons tant que le patient est incapable de respirer seul.

Pour pouvoir gonfler les poumons avec l'air envoyé par le respirateur, l'anesthésiste, en salle d'opération, place un tube d'intubation par la bouche qui passe par la gorge jusque dans la trachée et l'entrée des poumons.

Ce tube est retiré dès l'éveil complet du patient (tant que le tube est en place, le patient est incapable de parler).