Service de pathologies cardio-vasculaires intensives

Equipe

L'équipe pluridisciplinaire qui entoure les patients hospitalisés dans le service est présente en permanence (24h par jour et 7 jours par semaine ).

Equipe médicale

Le médecin chef de service est le Pr Luc Jacquet.

L'unité à caractère plus chirurgical (CVI 1) est supervisée par le Pr Luc Jacquet et le Dr Fatima Laarbaui

L'unité cardiaque médicale intensive (CVI 2) est supervisée, en collaboration avec le service de pathologie cardiovasculaire, par le Pr Christophe Beauloye et le Dr Olivier Van Caenegem.

Chaque unité accueille et forme pendant 6 mois, 2 ou 3 médecins en cours de spécialisation (médecine interne ou anesthésie).

Equipe infirmière

Annie Deruelle est l'infirmière responsable du département et coordonne les activités entre les différents services.
Pour l'aider dans sa tâche, chaque service possède une infirmière chef:

  • au CVI 1: Martine Meuwis
  • au CVI 2: Sabine Goffin

Chaque unité est composée de 40 à 50 infirmièr(e)s suivant le service et de 4 aides-soignantes.
Ce personnel se relaie au rythme de 3 poses par jour: matin, soir, nuit.

L'équipe travaille en étroite collaboration avec un grand nombre d'autres intervenants:

Les kinésithérapeutes (Pascal Matte & Damien Moerman)  
Ils aident les patients à réaliser des exercices respiratoires importants.

La diététicienne
Elle adaptera l'alimentation du patient suivant son évolution vers la guérison.

L'infirmière hygiéniste
Elle étudie les infections au sein des unités afin des les prévenir au mieux.

Les aides infirmières administrative (A.I.A)

L'unité biomédicale "USI"
Elle est composée :

  • d'un chef d’équipe
  • de deux biotechniciens
  • deux aide-biotechniciens

Leurs secteurs d'activités se limitent aux services intensifs des pathologies cardio-vasculaires, de médecines aiguës adultes et pédiatriques, des urgences et de néonatalogie.

La profession de technicien biomédical regroupe diverses fonctions, telles qu'assurer la maintenance des dispositifs médicaux, réaliser leurs contrôles de qualité, participer à leurs achats, réaliser la traçabilité, diagnostiquer et éventuellement intervenir dans l'urgence à un dysfonctionnement au chevet du patient, etc...

De plus, nous formons des stagiaires médicaux et paramédicaux (infirmièr(e)s, kiné).

Toutes ces personnes gravitent autour du patients et cela peut parfois donner l'impression d'un va et vient important.

Découvrez un article du Saint-Luc Magazine consacré au Service de pathologies cardiovasculaires intensives