Service de pathologie cardio-vasculaire

Centre des cardiopathies congénitales de l'adulte

Les principales formes de cardiopathies congénitales: la communication interventriculaire

La communication interventriculaire est un "trou" dans le septum interventriculaire créant ainsi une communication entre le ventricule gauche et le ventricule droit. C'est une malformation assez fréquente (présente dans 25 % des cardiopathies malformatives). Elle est le plus souvent isolée mais peu aussi être associée à d'autres malformations.

Dans un coeur normal, la pression est plus élevée dans le coeur gauche que dans le coeur droit. En cas communication interventriculaire, le sang va donc passer du ventricule gauche vers le ventricule droit. Créant ainsi une surcharge de travail pour le coeur droit et les poumons, proportionnelle à la quantité de sang qui passe à travers le septum interventriculaire. Si la communication interventriculaire est très large, la quantité de sang passant à travers le septum sera très importante et la pression dans le ventricule droit va augmenter. Dans certains cas, le flux de sang peu même s'inverser (passage de la droite vers la gauche). Du sang veineux (non oxygéné) vient alors se mêler au sang oxygéné, créant une cyanose (coloration bleutée des lèvres et de la peau due au manque d'oxygène dans le sang).

Des communications interventriculaires de petite taille peuvent se fermer spontanément dans l'enfance. A l'age adulte, si la communication interventriculaire persiste et qu'elle est de taille importante, il faut la fermer par voie chirurgicale.