Service de pneumologie

Ponction artérielle

Nature de l'intervention

But de l'intervention

La ponction artérielle vise à obtenir un échantillon de sang provenant d'une artère de l'organisme. Il s'agit d'une ponction par une fine aiguille, à travers la peau, comme pour toute prise de sang. La différence essentielle entre une prise de sang habituelle et une ponction artérielle est que, dans la prise de sang habituelle, on ponctionne une veine à la paroi fine alors que pour la ponction artérielle, on ponctionne une grosse artère, à la paroi dure et résistante.

Durée de l'intervention

Quelques minutes en général.

Préparation avant l'intervention

Il ne faut aucune préparation spéciale: il ne faut pas être à jeun. Le patient est couché, semi-couché ou assis. Parfois, une nouvelle ponction artérielle est effectuée rapidement après une première ponction alors que le patient reçoit de l'oxygène. Lorsque, chez un patient hospitalisé, on prévoit que des ponctions artérielles seront répétées avec une fréquence élevée au cours de quelques jours, un cathéter est laissé en place au niveau d'une artère (pratique habituelle aux Soins Intensifs). Lorsqu'on considère que l'artère est difficile à ponctionner et que l'acte de la ponction en lui-même peut provoquer de la douleur, on peut réaliser une anesthésie locale avant de réaliser la ponction artérielle.

Risques de l'intervention

Degré d'urgence de ce type d'intervention

Lorsque, comme dans la grande majorité des cas de patients ambulants, la ponction artérielle vise à obtenir un échantillon de sang artériel pour l'analyse des concentrations d'oxygène et de gaz carbonique dans le sang artériel, il n'y a aucun degré d'urgence pour pratiquer cet examen.

Fréquence de ce type d'intervention

Cet examen est réalisé de manière routinière dans l'hôpital.

Contre-indications à l'intervention

Il n'y a pas de contre-indications à l'intervention (sauf éventuellement le cas de patients avec fistule artério-veineuse qui doit toujours être signalé par le patient).

Effets secondaires de l'intervention

Comme pour toute prise de sang, des réactions vagales peuvent survenir avec transpiration et bouffées de chaleur. La douleur est, en général, modérée et peut-être atténuée par une anesthésie locale préalable.Il n'y a pas de précaution à prendre après une ponction artérielle, exceptée la compression. A la différence d'une prise de sang habituelle, il est nécessaire de comprimer fortement l'endroit de la ponction après le retrait de l'aiguille pendant, au minimum, 10 minutes afin d'éviter l'apparition d'un hématome ou "bleu". Il est exceptionnel qu'un gros hématome se forme après une ponction artérielle qui nécessiterait, à ce moment, une intervention du corps médical.

Risques inhérents à l'intervention

Occlusion de l'artère radiale (exceptionnel); embolie du cholestérol, fistule artério-veineuse

Que fait-on en cas de complications?

Les mesures adéquates sont prises rapidement, dépendant du type de complication.

Alternatives thérapeutiques ou diagnostiques

Aucune

Après l'intervention

Soins de suivi après l'intervention (prévention et gestion de la douleur)

Pas de soins particuliers.

Répercussions financières de cette intervention

L'examen est remboursé par la Mutuelle à concurrence de 6,12 €. Il est bien entendu que l'analyse de l'échantillon de sang artériel en lui-même fait l'objet d'un remboursement séparé.

Refus de l'intervention

En cas de refus, le médecin devra prendre des décisions avec un plus grand degré d'incertitude.