Service de psychiatrie infanto-juvénile

Psychiatrie des adolescents

Les adolescents présentant des problèmes psychopathologiques avérés ou/et dont le comportement est source de préoccupations pour leur entourage peuvent être pris en charge, en référence à leur état, dans différentes entités des services de psychiatrie infanto-juvénile et de psychiatrie adulte.

Quand leur prise en charge peut se faire de façon ambulatoire, la demande sera orientée vers l'entité consultations du Service de psychiatrie infanto-juvénile.
Les adolescents autistes ou suspects de l'être seront orienté vers le centre ressources autisme.

Si l'on pense à une hospitalisation spécifique, au delà de 14 ans, l'évaluation de celle-ci sera faite par l'équipe du CThA. En dessous de 13 ans, l'examen d'entrée se fait par l'équipe du KaPP.

Certains adolescents (et leur famille) vivent des crises soudaines et inquiétantes qui les font s'orienter vers l'Unité de crise du Service des urgences. Cette unité est susceptible de prendre en charge l'accompagnement de leur problème au delà de la seule crise.

Par ailleurs, les adolescents présentant des problèmes psychosomatiques, ou des maladies organisques avérées et de longue durée, ont souvent besoin d'un soutien psychologique. Celui-ci leur est assuré, en collaboration avec les pédiatres ou les internistes responsables de la gestion de leur maladie principale, - le plus souvent par les membres de l'entité psychiatrie de liaison du Service de psychiatrie infanto-juvénile; pour les plus agés, au delà de 15 ans, ces soins peuvent également être pris en charge par l'équipe psychiatrie de liaison du Service de psychiatrie adulte.