Service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale

Biopsie

La lésion que vous présentez, nécessite le prélèvement d'un fragment de tissu pour en déterminer la nature exacte par examen anatomo-pathologique. Ceci est tout à fait indispensable pour préciser le diagnostic et pour décider des modalités de traitement.

La biopsie est réalisée sous anesthésie locale ou sous anesthésie loco-régionale.

Au point de vue préparation générale, il faut:

  • avoir évité la prise d'acide acétylsalicylique (type Aspirine, Asaflow, Acentérine,...) 5 à 7 jours avant;
  • adapter le traitement éventuel de pathologies générales en fonction d'une petite intervention chirurgicale. Signalez donc au médecin toute pathologie générale.

Au point de vue locale, des bains de bouche avec un antiseptique buccal (type Corsodyl, Isobétadine buccal, ...) sont prévus au moment même, en préopératoire immédiat.

Le prélèvement dure quelques minutes, et est complété par des sutures à visée surtout hémostatique. Les fils de suture sont résorbables et disparaissent après 2 semaines.

Les inconvénients sont liés à l'inconfort de l'anesthésie locale, à la douleur, à de petites hémorragies et à des difficultés d'alimentation en postopératoire. Un œdème postopératoire est possible les premiers jours.

Les risques potentiels:

  • ceux de l'anesthésie locale;
  • lésions des structures anatomiques avoisinant le site de prélèvement;
  • lésions des vaisseaux (risque d'ecchymose, hématome, hémorragie);
  • lésions du nerf sensitif (risque de paresthésie d'hypoesthésie ou d'anesthésie) et plus exceptionnellement risque de lésions de nerf moteur (risques de paralysie).

En postopératoire, il convient:

  • de ne pas prendre le volant de sa voiture si vous vous sentez somnolent (il est conseillé de vous faire accompagner et de vous faire conduire);
  • de calmer la douleur par la prise d'un antidouleur prescrit (type paracétamol de préférence);
  • d'éviter la prise d'acide acétyl-salicylique qui risque de perturber la coagulation sanguine;
  • d'éviter de rincer la bouche le jour même (cela fait plus facilement saigner);
  • d'éviter les boissons et les aliments en fonction des possibilités de mastication les premiers jours;
  • dès le lendemain, de rincer avec un antiseptique buccal (type Corsodyl, Isobétadine buccale...) après chaque repas et cela jusqu'à la disparition des sutures (10 à 15 jours).

Un rendez-vous de contrôle est prévu entre 8 et 10 jours pour informer du résultat de l'examen.