Service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale

Sous-maxillectomie

Il s'agit d'enlever la glande salivaire sous-mandibulaire, sous la mâchoire inférieure.

Intervention sous anesthésie générale, avec une intubation nasale, en décubitus dorsal. L'intervention dure moins de deux heures.

Le patient se réveille avec une cicatrice d'environ 5 cm, sous la mandibule. Un pansement recouvre la plaie et un drain aspiratif est retiré après 24 à 48 heures. Le patient quitte la clinique dans les 48 heures postopératoires. Les fils ou agrafes seront ôtés entre le 7è et le 10è jour, puis la plaie laissée à l'air et lavée normalement.

Cette intervention a pour risques et inconvénients:

  • un creux sous la mandibule (là où la masse a été enlevée);
  • une récidive possible en fonction de la nature lésionnelle;
  • une irritation sur le nez par le sparadrap fixant le tube d'anesthésie;
  • des douleurs à la nuque, en raison de la position, régressant en maximum quelques jours.

Cette intervention a pourséquelles possibles:

  • une atteinte réversible du nerf lingual; cela entraîne une perte de la sensibilité de la moitié de la langue (du côté opéré); ces troubles de sensibilité régressent normalement en quelques semaines pour disparaître complètement. Une atteinte de la mobilité linguale par lésion du nerf grand hypoglosse est exceptionnelle.
  • une atteinte réversible d'une branche (dite marginale) du nerf facial; cela entraîne une paralysie partielle de la lèvre inférieure (la bouche est de travers lorsque le patient l'ouvre) chez 5 à maximum 10 % des opérés, de manière transitoire c'est-à-dire avec guérison complète endéans 6 semaines à maximum 6 mois. Une kinésithérapie et physiothérapie appropriées sont prescrites si nécessaire.
  • Exceptionnellement une cicatrice chéloïde, soit une cicatrice hypertrophique "  vilaine".

Recommandations:

  • convalescence de quelques jours, au maximum jusqu'à l'ablation des sutures;
  • alimentation molle pendant quelques jours;
  • incapacité de travail de quelques jours, au maximum jusqu'à l'ablation des sutures.