Service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale

Sublingualectomie

Il s'agit d'enlever la glande salivaire sublinguale, au plancher de la bouche, ou une grenouillette, kyste développé dans la même glande salivaire sublinguale.

Intervention sous anesthésie locale ou générale, avec dans ce cas une intubation nasale, en décubitus dorsal. L'intervention dure moins d'une heure.

Le patient se réveille avec une dizaine de fils de sutures résorbables sous la langue. La douleur est peu importante et calmée par des médicaments. Un gonflement est inévitable, même si atténué par des médicaments; il peut gêner l'alimentation et la phonation pendant 3 à 5 jours.

Cette intervention a pour risques et inconvénients:

  • une hémorragie du plancher de la bouche, qui doit faire reconsulter immédiatement;
  • une déhiscence des sutures (lâchage des fils) responsable d'une cicatrisation retardée.

Cette intervention a pour séquelles possibles:

  • une atteinte réversible du nerf lingual; cela entraîne une perte de la sensibilité de la moitié de la langue (du côté opéré); ces troubles de sensibilité régressent normalement en quelques semaines pour disparaître complètement;
  • lésion du canal excréteur de la glande sous-maxillaire, se manifestant par un gonflement intermittent ou permanent de cette glande située sous la mâchoire inférieure. En fonction de la nature de cette lésion, le gonflement peut être transitoire ou définitif, requérant dans ce cas une réintervention.

Recommandations:

  • intervention mineure nécessitant tout au plus une courte convalescence;
  • prescription de bains de bouche antiseptiques;
  • alimentation molle pendant quelques jours;
  • alimentation tiède le premier jour, pour éviter les hémorragies;
  • incapacité de travail de quelques jours, en fonction des problèmes alimentaires et de parole.