Service de gériatrie

Logo Gériatrie

La gériatrie s’adresse aux patients âgés généralement de plus de 75 ans. Mais ce n’est pas que la question de l’âge qui définit le patient gériatrique mais plutôt un ensemble de caractéristiques qui forme un profil particulier :

  • Souffrir de plusieurs maladies ou d’une maladie chronique
  • Prendre de nombreux médicaments
  • Être à risque de se dénutrir, d’avoir besoin d’aide pour les activités quotidiennes
  • Être à risque de présenter une réponse différente aux médicaments
  • Être à risque de présenter des difficultés psychologiques et sociales

Ces caractéristiques expliquent la fragilité et le risque de déclin fonctionnel des personnes âgées hospitalisées. Cette fragilité expose également à l’apparition de problèmes spécifiques tels que les chutes, le delirium (ou syndrome confusionnel aigu), l’incontinence, la dénutrition, la déshydratation, les troubles de la mémoire ou encore la dépression.


Depuis sa création, le service de Gériatrie des Cliniques universitaires Saint-Luc se développe continuellement. Cette évolution est générée par la nécessité grandissante d’accompagner les personnes âgées qui sont toujours plus nombreuses à être en situation de fragilité. Cette dynamique gériatrique est reprise sous une appellation générique : Le Programme de Soins pour le patient Gériatrique (PSG).

Depuis 2007, un arrêté royal (voir annexes 1 et 2, ci-dessous), fixe les règles auxquelles doit répondre ce PSG et structure l’organisation des activités cliniques en gériatrie dans tout hôpital et a fortiori aux Cliniques universitaires Saint-Luc. Nous avons pu développer l’ensemble des axes de ce programme.

Un des objectifs principaux de ce PSG est de construire, autour du patient âgé fragile devant être hospitalisé, un réseau de soignants et de soins de qualité qui permet la meilleure prise en compte de ses spécificités et la continuité des soins. Le patient âgé doit être inclus dans ce programme s’il est dépisté « fragile », c’est-à-dire à risque de déclin fonctionnel, de dénutrition, de poly médication et complications iatrogènes, d’allongement des durées de séjour, d’institutionnalisation, etc.

La PSG comprend l’unité d’hospitalisation gériatrique où les soins donnés sont basés sur des modèles ayant faits la preuve de leur utilité dans la population âgée malade. Toutefois, bon nombre de patients âgés en situation de fragilité, sont hospitalisés dans toutes les autres unités spécialisées des Cliniques Saint Luc. Une équipe de liaison interne gériatrique (EGL) met son expertise à leur disposition et à celles des équipes qui soignent les patients âgés fragiles.

La continuité des soins est assurée par la liaison externe (LEG). Son but est d'optimiser la sortie de l’hôpital et éviter les hospitalisations inutiles en favorisant la collaboration des différents intervenants hospitaliers et extrahospitaliers. Toujours dans le cadre de la mission de liaison externe, nos services de gériatrie ont développé des partenariats et des réseaux de collaboration avec diverses structures de soins (services de revalidation, maisons de repos et de soins, médecins traitants, services de soins à domicile.).

Le passage en hospitalisation de jour gériatrique peut-être une alternative à l’hospitalisation et permet de réaliser, en une seule journée, l’ensemble des examens et visites nécessaires à une mise au point. Le bilan se fait à la demande du médecin traitant et est réalisé par l’équipe pluridisciplinaire dans un cadre chaleureux et confortable, en une demi-journée le plus souvent.

Lors de consultations, le gériatre peut proposer des adaptations de traitements, un plan de soins ou encore la réalisation d’un bilan complémentaire.

Annexes


Pour aller plus loin

Un simulateur de vieillissement

Comprendre les transformations physiques du corps vieillissant, c'est bien. Les expérimenter soi-même quand on est soignant pour en saisir toute la complexité, c'est mieux ! A Saint-Luc, c'est possible, grâce au simulateur de vieillissement.

Article du Saint-Luc Magazine n°40 (décembre 2016 - février 2017)

Seniors : un hôpital de jour à leur service

Chutes, troubles de la mémoire, vertiges... autant de symptômes pris en charge dans le nouvel hôpital de jour gériatrique.

Article du Saint-Luc Magazine n°1 (février - mars 2009)

La gériatrie : de quoi s'agit-il ?

Chaque année, près de 5.000 patients âgés de plus de 75 ans sont hospitalisés à Saint-Luc. Tous ne sont pas soignés par un gériatre. Mais alors, qui est concerné par la gériatrie? Et en quoi consiste cette spécialité ?

Article du Saint-Luc Magazine n°11 (octobre - novembre 2010)

Une équipe mobile au service du grand âge

Chaque année, près de 5.000 patients âgés de plus de 75 ans sont hospitalisés à Saint-Luc. Tous ne sont pas soignés par un gériatre. Mais alors, qui est concerné par la gériatrie? Et en quoi consiste cette spécialité ?

Article du Saint-Luc Magazine n°11 (octobre - novembre 2010)

Marchez-vous "tout terrain" ?

Un tapis mal fixé, un carrelage glissant, des graviers... Bienvenue en terrain miné ! Pas de panique, il s’agit du parcours de marche installé à Saint-Luc. Objectif: prévenir les chutes.

Article du Saint-Luc Magazine n°11

Quelles options après une hospitalisation ?

Une hospitalisation n’est jamais anodine pour un patient âgé et il faut toujours envisager l’«après» en fonction de son état de santé.

Article du Saint-Luc Magazine n°11 (octobre - novembre 2010)