Service de néphrologie

Néphrologie

Présentation

La néphrologie est la spécialité médicale visant à prévenir, diagnostiquer et soigner les maladies des reins.

En Belgique, on estime que 25.000 à 500.000 personnes sont atteintes d'une maladie rénale chronique. Le nombre de nouveaux cas est estimé à 50.000 voire 100.000 par an.*

Le service de néphrologie, créé le 1er janvier 1973, diagnostique les pathologies rénales même débutantes, les traite et suit leur évolution en consultation de néphrologie (4476 consultations en 2014, DEH incluse, greffés exclus).

En 2006, dans notre pays, plus de 10.000 personnes en insuffisance rénale dite "terminale" sont traitées par dialyse ou sont transplantées d'un rein. Leur nombre augmente de 3% chaque année.*

La première hémodialyse a été réalisée en janvier 1965 à l'UCL. Le service est un pionnier du développement des techniques de dialyse extra-hospitalière: première hémodialyse à domicile, création d'un centre d'auto-dialyse collectif, développement de la dialyse péritonéale.

Actuellement, le service traite environ 190 patients par hémodialyse, une trentaine par dialyse péritonéale.

Le service de néphrologie travaille, tout naturellement, en étroite collaboration avec l'unité de transplantation rénale et assure le suivi des patients greffés rénaux (6273 consultations des greffés en 2014).

Les pathologies rénales progressent dans notre pays, c'est une réalité!

Un effort de recherche, d'enseignement et de prévention est donc une nécessité.

La recherche clinique fait partie des activités du service tout comme la formation des médecins et des professionnels de la santé qui se spécialisent en néphrologie.

Actualité : un traitement potentiel pour ralentir la progression de l’atteinte rénale chez les patients souffrant de polykystose

La polykystose rénale est une maladie génétique touchant une personne sur mille. Jusqu’à présent, aucun médicament ne permettait d’enrayer la progression inéluctable de cette maladie. Les résultats d’un essai clinique important publiés dans le prestigieux New England Journal of Medicine et présentés le 3 novembre dernier, ouvrent la porte à un traitement potentiel pour ralentir la progression de la polykystose rénale. Le Pr Olivier Devuyst, néphrologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, est un des principaux investigateurs de l’essai, auquel un nombre important de patients belges ont contribué.

Découvrez le communiqué paru à ce sujet le 7 novembre 2012.

* Source: Société belge de Néphrologie: feuillet pour la journée mondiale du rein du 8 mars 2007


Retrouvez un article du Saint-Luc Magazine consacré à l'hémodialyse et à l'insuffisance rénale

Entre 5 et 10% de la population souffre d'une insuffisance rénale chronique, souvent sans le savoir. Rencontre avec le Pr Michel Jadoul, chef du Service de néphrologie.