Les troubles liés à une pratique excessive des jeux de hasard et d’argent

Jeux réels et virtuels : Slots, bingos, paris sportifs, black jack, roulette, poker, etc.

Quel(s) que soi(en)t le(s) jeu(x) au(x)quel(s) une personne commence à jouer, le risque encouru de se retrouver dans un état de dépendance est bel et bien présent.

  • Entrée dans la dépendance :
    • Premières expériences de jeux positives
    • Premières pertes
    • Le joueur tente de récupérer ses premières pertes
    • L’argent et le temps passés à jouer augmente
    • Le joueur ne parvient plus à diminuer ou à arrêter de jouer malgré les conséquences négatives qui en découlent

  • Facteurs de maintien de la dépendance: Contexte psycho-socio-familial, situation professionnelle et financière, personnalité, facteurs neuro-biologiques, etc.

  • Conséquences : Une fois pris dans l’engrenage du jeu, le joueur peut investir tellement de temps, d’argent et d’énergie dans le jeu qu’il va commencer à accumuler des difficultés importantes dans sa vie quotidienne :
  • Détresse émotionnelle : culpabilité, honte, dépression, colère
  • Ruminations : les pensées pour le jeu et l’argent prennent de plus en plus de place et deviennent obsessionnelles
  • Problèmes financiers : accumulation de dettes
  • Problèmes professionnels : absentéisme pour jouer ou pour essayer de trouver de l’argent, manque de concentration, etc.
  • Isolation sociale : le temps passé à jouer ne permet plus de voir d’autres personnes et de faire d’autres activités
  • Mensonges à ses proches : pour passer plus de temps à jouer, pour expliquer les pertes et les besoins d’argent, etc.
  • Problèmes familiaux : perte de confiance, éloignement, rupture, etc.