Qui sommes-nous ?

L'équipe du CTIJ :

Nos psychiatres :

Professeur Philippe de Timary - Docteur en Psychiatrie

Anouk Karcher - Assistant en psychiatrie

Notre psychologue :

Caroline Mignot - Psychologue, Psychothérapeute

Notre assistante sociale :

Claire Collard - Assistante sociale



LE PSYCHIATRE

Dans le cadre d'un problème de dépendance aux jeux de hasard et d'argent, le psychiatre peut, à l'aide de critères internationaux diagnostics (DSM-5), objectiver la présence d'une addiction aux jeux de hasard et d'argent. Reconnaitre la présence de cette maladie est important pour le joueur qui ne présente pas de symptômes « physiques » de maladie. Ensuite, une évaluation de la sévérité de l'addiction peut être effectuée sur base d'échelles spécifiques.

Dans le cadre d'une utilisation excessive des écrans et/ou des jeux de hasard et d'argent, il est également important que le psychiatre puisse explorer différents domaines de la vie du patient afin d'identifier ou d'exclure d'autres pathologies qui nécessiteraient une prise en charge. En effet, s'il existe d'autres causes à la souffrance du patient (dépression, hyperactivité, autres addictions, troubles anxieux, etc.), il est indispensable de les prendre en compte pour que sa prise en charge soit la plus adéquate et la plus efficace possible.

Prise en charge : En fonction des différentes évaluations faites par le psychiatre, celui-ci pourra alors envisager un traitement pour les éventuelles pathologies diagnostiquées. Ce traitement est généralement constitué d'une prise en charge psychologique ainsi que d'une médication adaptée.

Le psychiatre suivra ensuite avec attention l'évolution du patient afin d'évaluer si il y a lieu d'adapter son traitement.



LE PSYCHOLOGUE

Le psychologue propose au patient une prise en charge assez spécifique des difficultés liées aux écrans et/ou aux jeux de hasard et d'argent. Au fil des entretiens, le psychologue abordera non seulement les difficultés et la détresse du patient, mais également les mécanismes qui maintiennent son envie de jouer et/ou d'utiliser des écrans.

La prise en charge du psychologue s'oriente vers le changement que le patient aimerait amener dans sa vie. En effet, lorsqu'une personne décide de venir consulter un psychologue, cela met en évidence qu'il existe de la souffrance et de l'insatisfaction par rapport à sa vie actuelle. Le psychologue va donc, entre autres choses, axer son travail sur les éléments qui pourront aider le patient à changer ses habitudes et à y trouver des effets positifs.



L'ASSISTANT SOCIAL

En cas d'utilisation excessive des écrans et/ou des jeux de hasard de d'argent, il est extrêmement fréquent que le patient ait, en plus de difficultés affectives, familiales et professionnelles, des difficultés financières et sociales.

Malheureusement, le patient ne voit pas toujours les moyens qui existent pour l'aider à sortir de ce cercle infernal.

A la Clinique des Troubles liés à Internet et aux jeux, en plus d'une prise en charge psychologique et/ou psychiatrique, il est ainsi possible d'avoir un rendez-vous avec un assistant social. L'intervention d'un assistant social peut ainsi ouvrir des perspectives positives pour le patient. Il existe en effet différents moyens pour une personne de gérer ses difficultés financières, ce que l'assistant social peut aider le patient à faire.

En cas d'isolement social, l'assistant social peut également accompagner le patient dans diverses démarches de réinsertion.