Saint-Luc et Valisana lancent la construction d’un Institut de psychiatrie unique à Bruxelles

Date de publication:

Ce 27 septembre débute la construction de l’Institut de Psychiatrie Intégré. Cette structure, unique en Belgique, rassemblera les Services psychiatriques de Saint-Luc et l’Hôpital psychiatrique de Valisana. Premier chapitre de la grande reconstruction des Cliniques universitaires Saint-Luc dans le cadre du programme Hôpital 2025, l’Institut de Psychiatrie a notamment bénéficié du soutien de la Fondation Saint-Luc grâce au mécénat de la Fondation ROGER DE SPOELBERCH pour le volet infanto-juvénile.

ipi-vue-aerienne

La construction d’un nouvel Institut de Psychiatrie Intégré (IPI) démarre ce 27 septembre. C’est la société Valens qui prendra en charge le chantier qui se déroulera sur un terrain actuellement inoccupé à proximité des Cliniques universitaires Saint-Luc, sur le campus de l’UCLouvain. Ce chantier s’étalera sur une durée d’un peu plus de deux ans, en ce compris sa mise en service, et devrait conduire à une inauguration à la fin de l’année 2023.

Il s’agit de l’aboutissement d’un travail de réflexion de longue haleine mené de concert par les services psychiatriques de Saint-Luc et l’Hôpital psychiatrique de Valisana (Clinique Sanatia).

© MODULO / GAF

Un institut, trois composantes

ipi-jardin

Le futur Institut de Psychiatrie regroupera, au sein d’un même grand pôle, les activités de l’Hôpital psychiatrique de Valisana – actuellement implanté à Saint-Josse – et des Services de psychiatrie adulte et infanto-juvénile des Cliniques universitaires Saint-Luc. Ce projet tout à fait unique en Région
bruxelloise et en Belgique francophone
donnera lieu à une trajectoire de soins intégrée, en amont et en aval de l’hospitalisation, de la prime enfance aux seniors. Le nouvel Institut fournira en effet toute la palette des soins psychiatriques : prises en charge aigües et chroniques, consultations en
ambulatoire, unités d’hospitalisation.

Le fait de rassembler en un seul lieu les enfants, adolescents et adultes garantira une cohérence dans les parcours de soins des patients et facilitera les prises en charge actuelles. Le projet permettra en
outre une complémentarité fonctionnelle entre les trois composantes, s’appuyant sur les forces de chacune des entités et favorisant les collaborations dans une approche transmurale et académique.

18.000 m², 146 lits

ipi-entree

Le bâtiment d’environ 18.000 m², imaginé par le bureau belge MODULO, associé au bureau néerlandais Gortemaker Algra Feenstra et au bureau d’études en techniques spéciales et stabilité ELLYPS, sera divisé en deux secteurs distincts permettant d’accueillir d’un côté les enfants et les
adolescents, de l’autre les adultes (avec des unités différenciées pour Valisana et Saint-Luc).

En tout, l’Institut comprendra 94 lits d’hospitalisation psychiatrique adulte (24 pour Saint-Luc et 70 pour Valisana, actuellement localisés à la Clinique Sanatia à Saint-Josse), 22 lits d’hospitalisation jour/nuit psychiatrique infanto-juvénile et 30 lits d’hospitalisation de jour en psychiatrie infanto-juvénile.

L’importance du financement

Le projet bénéficie de plusieurs sources de financement.

  • L’Institut sera financé en partie par la Fédération Wallonie Bruxelles.
  • La COCOM (Commission communautaire commune de Bruxelles-Capitale) finance la partie Valisana.
  • La Fondation Saint-Luc apporte son financement pour la partie « enfants et adolescents » du projet grâce au mécénat d’une fondation privée, la Fondation ROGER DE SPOELBERCH, particulièrement sensible au travail du Service de psychiatrie infanto-juvénile de Saint-Luc. Cette partie de l’Institut portera par conséquent le nom « Institut Fondation ROGER DE SPOELBERCH ».

Premier chapitre d’une grande reconstruction

La mise sur pied du nouveau bâtiment de l’Institut de Psychiatrie Intégré constitue le premier chapitre du Programme de reconstruction des Cliniques universitaires Saint-Luc, « Hôpital 2025 ».

Ce projet de grande ampleur comprend également la construction d’un nouveau bâtiment pour l’Institut Roi Albert II (regroupant les activités de cancérologie et d’hématologie), ainsi que le Programme HospitaCité qui prévoit la construction d’une nouvelle tour d’hospitalisation et d’accueil du patient, la rénovation complète du socle médico-technique (zones des consultations, quartier opératoire, etc.), la restructuration du noyau logistique, la création d’abords végétalisés et la réhabilitation de la tour d’hospitalisation actuelle. 

La prochaine étape sera le lancement du chantier de l’Institut Roi Albert II prévu pour fin 2021.

Plus d’informations : hopital2025.be

facade-ipi
© MODULO / GAF